LES SCEPTIQUES DU QUÉBEC

Si vous désirez soutenir financièrement la mission des Sceptiques du Québec et contribuer à la promotion de la pensée critique, vous pouvez devenir membre de l'organisme, vous abonner à la revue Le Québec sceptique ou faire un don.

Comme membre vous recevrez gratuitement la revue Le Québec sceptique en format électronique (PDF). Chaque membre en règle a un droit de vote à l'assemblée générale annuelle. Il peut poser sa candidature pour devenir membre du CA et d'autres comités, et ainsi influer sur l'orientation et les projets de l'association.

Dernière vidéoconférence en ligne

Futures vidéoconférences

  • 2023-02-13 : Racée : Rachel Khan

  • 2023-03-13 : La vision artificielle démystifiée, accessible et facile à appliquer! - Un secret trop bien gardé de l'intelligence artificielle. : Claude Coulombe

  • 2023-04-13 : Histoires de Lune, histoires de vie : Robert Lamontagne

Le Québec sceptique
Ufologie ou ovniologie québécoise



Le thème principal de ce numéro porte sur l’ufologie (ou ovniologie) québécoise, telle qu’entrevue par l’animateur de radio et télévision Christian Page, ainsi que par Yann Vadnais, du Groupe d’assistance et de recherche sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GARPAN) et par les Sceptiques du Québec.

Mais, en premier lieu, je vous fais part de quelques nouvelles d’intérêt pour l’association des Sceptiques du Québec, soit l’enregistrement d’un balado avec Michel Pion, président de l’Association humaniste du Québec, et l’annonce du résultat d’une poursuite judiciaire contre un prétendu guérisseur.

De temps à autre, des journalistes nous demandent aussi notre avis sur des sujets variés et ces avis sont parfois publiés. Nous reproduisons ici deux de ces articles, dont l’un concerne la publication du livre Dieu, la science, les preuves et l’autre, les allégations du maire de New York selon lequel la présence de cristaux sous la ville « l’énergiserait »…

L’Ufologie québécoise
Christian Page a longtemps fait la promotion de l’hypothèse extraterrestre pour expliquer le phénomène des ovnis. Mais, au fil des ans, il est devenu de plus en plus sceptique par rapport à cette idée. Il nous a donné une conférence expliquant son parcours et Caroline Cloutier nous en offre ici un compte-rendu détaillé.

Yann Vadnais, ovniologue, nous donne ensuite un compte-rendu critique du livre de Christian Page Ovnis au Québec.

Yann Vadnais avait aussi été l’organisateur du 5e Congrès ufologique international de Montréal, en 2018, auquel nous avions participé. Nos commentaires avaient été publiés dans le numéro 99 de la revue (été 2019). Ce congrès s’est cependant poursuivi et métamorphosé en colloque international et son compte-rendu détaillé a été publié en 2021 sous le titre De l’expérience à la science. Je donne ici un avis critique sur ce document. Par ailleurs, Yann Vadnais souhaiterait faire de l’ufologie un sujet d’étude universitaire — un peu comme avec les sciences des religions — et je souligne les exigences nécessaires à ce type d’investigation scientifique.

Louis Dubé nous présente ensuite les différentes hypothèses souvent assez farfelues qui « expliqueraient » les phénomènes relatifs aux ovnis. Il n’y a pas que l’hypothèse extraterrestre qui est évoquée, mais aussi celle d’univers parallèles et celle, beaucoup plus probable, d’un phénomène sociopsychologique impliquant une certaine contagion sociale.

Finalement, pour conclure ce thème, nous vous présentons, dans la Chronique du rétroviseur, un texte humoristique écrit en 1992 par Benoit Desjardins et Claude Lafleur. Ces derniers démontrent qu’on a bien davantage de preuves de l’existence du père Noël que de la présence d’extraterrestres ou des phénomènes psi.

Autres articles
Pour l’année 2021, nous avions décerné le prix Fosse septique à la mouvance antivax, qui a pris des proportions inégalées ces deux dernières années. L’une des actrices de ce mouvement, Guylaine Lanctôt, était déjà active dans les années 1990 avec la parution de son livre La Mafia médicale. Nous republions l’un des articles critiques sur ce livre paru en 1994.

Mme Lanctôt, avec Jean-Jacques Crèvecœur, sont deux des figures de proue du mouvement antivax actuel au Québec. Je rapporte quelques renseignements supplémentaires sur ces deux conspirationnistes notoires.

Nous reproduisons ensuite l’un des articles de Vincent Debierre sur les sciences sociales dans lequel il soulève l’un des problèmes associés aux chercheurs dans ce domaine, qui est lié à l’empathie propre aux personnes de la gauche et à leur difficulté à prendre leurs distances avec leurs sujets d’étude.

Du même auteur, l’article suivant se penche sur certaines tentatives du monde des arts visant à favoriser un dialogue entre les arts et les sciences et à promouvoir le « raisonnement artistique ». Mais la démarche scientifique ne fait pas bon ménage avec la pensée intuitive…

Annie-Ève Collin nous donne ensuite un compte-rendu détaillé du livre de Lindsay Shepherd Diversity & Exclusion portant sur les tribulations qu’elle a subies après avoir voulu favoriser la discussion sur l’usage de certains pronoms revendiqués par les personnes trans ou non binaires… Malheureusement, ce sujet a été considéré non seulement comme étant tabou, mais comme étant de la « violence genrée » selon ses supérieurs et la direction du Bureau de l’équité et de la diversité de son université.

Dans un autre texte, la même auteure nous fait un compte-rendu d’une série d’articles portant sur les effets des écrans sur le développement des enfants.

Le Pr Yves-Marie Abraham a fait la promotion, dans son dernier livre, d’une approche révolutionnaire pour résoudre le problème du réchauffement climatique. Robert Bernier nous en fait une excellente analyse critique.

L’article suivant, de François Doyon, aborde le problème de la laïcité. Il y résume les arguments du livre de Bernard La Rivière, Enfin la laïcité, qui sont encore d’actualité aujourd’hui avec la poursuite contre la Loi sur la laïcité de l’État du Québec (projet de loi 21).

Jean-René Roy commente ensuite la réédition du livre de Jérôme de Lalande Astronomie des dames, originellement paru en 1787. Il en profite pour nous renseigner sur le rôle historique très souvent méconnu des femmes en astronomie et il effectue une comparaison avec leur situation aujourd’hui.

Finalement, le dernier texte, de Luiz Gustavo de Almeida, est une traduction d’un article paru en 2020 dans une revue zététique brésilienne. On y montre comment on peut susciter de faux espoirs avec une vidéo promettant de révéler aux auditeurs comment soigner le cancer avec un traitement qui aurait été dissimulé par la diabolique industrie pharmaceutique depuis l’époque nazie.

Le Québec sceptique en ligne
Antidépresseurs et placebos actifs



ouvrir

Prix Sceptique et Fosse septique
D’abord, nous soulignons l’attribution du prix Sceptique 2021 à Joseph Facal, mieux connu comme chroniqueur au Journal de Montréal pour son analyse critique des enjeux sociaux.

Par ailleurs, nous remettons le prix Fosse septique à la mouvance antivax pour sa promotion très efficace de fausses nouvelles par un usage extensif des technologies numériques actuelles.

Réchauffement climatique
Cette section de la revue couvre certains enjeux liés à la transition énergétique nécessaire pour faire face au réchauffement climatique. Nous y reproduisons deux articles de la revue Science et pseudo-sciences dans lesquels les rédacteurs ont monté un dossier complet sur ce sujet, sous la direction de Jean-Paul Krivine. Le premier article fait bien le tour de cette question, alors que celui de François-Marie Bréon souligne certains des problèmes de l’Allemagne, qui a investi énormément dans les énergies dites renouvelables, mais sans arriver à vraiment diminuer son empreinte carbone…

Médecine
Cette seconde section aborde certains nouveaux développements dans la recherche sur les placebos, ainsi que des questions soulevées sur le traitement pharmacologique de la dépression. Mario Labelle nous donne un résumé du livre du psychologue Irving Kirsch, qui soutient que plusieurs antidépresseurs n’agissent que comme des placebos actifs.

Le troisième article de cette section, écrit par Joe Schwarcz, présente les allégations farfelues du « médium médical » Anthony William, supposément révélées par un esprit, et auxquelles croit le joueur de tennis professionnel Novak Djokovic. On y « apprend », entre autres, les vertus médicinales extraordinaires de la coriandre comme agent « détoxifiant » !

Dysphorie du genre et transidentités
Les textes du dernier numéro de la revue ont généré de nombreux commentaires critiques, surtout lors de leur annonce sur Facebook avec la présentation de la section « dans ce numéro ».

Le premier article de cette section, d’Annie-Ève Collin, se veut un commentaire critique de l’article du biologiste Álvaro Bayón, paru dans le numéro précédent de la revue. Elle revient sur la détermination du sexe « biologique » et l’utilisation à outrance de la naissance de bébés intersexués pour justifier les transidentités. Elle explique aussi que certaines personnes, dont des conservateurs, n’emploient pas vraiment la notion de genre telle qu’elle est comprise dans le cadre de l’idéologie du genre.

Dans un second article, le soussigné répond à une partie des commentaires qui ont été exprimés à propos de certains textes du numéro précédent. Des doutes sérieux ont été émis au sujet de l’impartialité, des conflits d’intérêts et des conclusions alléguées biaisées d’auteurs d’articles scientifiques sur le sujet du traitement de la dysphorie du genre.

Psychologie
Le psychoéducateur Serge Larivée nous offre un compte-rendu du livre de Thierry Ripoll, intitulé Pourquoi croit-on ? Rappelons que Ripoll nous a donné une conférence sur un sujet connexe au mois d’avril 2022.

Chronique du rétroviseur
Nous poursuivons avec la seconde « Chronique du rétroviseur » de Mario Labelle, qui propose six excellents textes publiés durant les années 1990-1992 dans notre revue, textes qui permettent de constater quelles étaient les préoccupations sceptiques de cette époque. On peut ainsi s’apercevoir que certaines de ces préoccupations sont encore d’actualité aujourd’hui.

On y rapporte une visite au Salon du nouvel âge (Benoit Desjardins), une entrevue avec l’un des membres fondateurs des Sceptiques du Québec, Philippe Thiriart (Johanne de Bellefeuille), le résumé d’une chronique de David Suzuki (Gary O’Brien), un survol des « religions » extraterrestres (Claude Mac Duff), une critique de l’homéopathie (Raymond Chevalier) et les réflexions d’Isaac Asimov sur la science et la raison.

Facebook SdQ

Forum SdQ

Conférences SdQ

Blogs Sceptiques

Youtube Sceptiques